Cher Corps

Chère acné

Ma très chère amie, mon acné. Je t’ai vu apparaître dans la vie de mes amis tout au long de mon adolescence. Mais moi tu m’a évitée. J’ai même pensé qu’à l’adolescence il y avait une team « sourire d’enfer » et une team « calculatrice ». Devinez dans laquelle j’étais ?

J’ai grandi, et pensais ne jamais apprendre à te connaître personnellement. Et à vrai dire je ne m’en plaignais pas. Et voilà que pour mon plus grand bonheur tu as débarqué sur mes joues peu après mes 26 ans !

Mon acné, Mon amie

J’ai décidé de t’appeler amie car finalement tu es là dans les bons et les mauvais moments. Trahissant le moindre excès de charcuterie… (Merci !). Extériorisant mes émotions négatives. Tu dépollue mon foie. Sans doute devrai-je te remercier. Seulement voilà, au fil du temps, tu as pris de plus en plus de place. Trop de place. Je suis désolée de te le dire mais … C’est finis entre nous.

La rupture

Je ne te permettrai plus d’être une source de mal-être, ou de complexe, m’obligeant à me maquiller (alors que je sais pas faire) et à me laisser les cheveux lâchés pour cacher mon visage (#crinièreauvent). J’instaure entre nous une injonction d’éloignement. Aujourd’hui est le début d’une nouvelle vie, sans toi.

Bye Bye l’acné (part. 1)

J’avoue avoir un peu fait les choses à l’envers. Après avoir passé un temps incalculable sur des blogs/ chaînes Youtube/ Forums… J’ai commencé à avoir une dent contre les hormones.

C’est décidé, le 19 Août 2019 a été le premier pas vers une vie sans hormones.

Mais qui a dit que c’était suffisant ? Tout ce qu’il y avait de chimique dans ma salle de bain à été remplacé par du 100% naturel. Ainsi ma crème est devenue Home made, mon tonique est devenue une eau florale et l’huile essentielle de Tea tree a finit par devenir ma nouvelle BFF !

Une visite chez une naturopathe a mit également de l’ordre mon frigo. Du psyllium, des aliments bios, des compléments alimentaires et l’espoir renaît.

Bilan n°1

Tu pousse le bouchon un peu trop loin Maurice ! Voilà 8 mois que je m’efforce d’avoir une routine digne d’une Youtubeuse et… Rien ! Enfin rien, non … c’est PIRE ! Maintenant j’ai des marques qui ne partent plus. Mon acné était localisée uniquement sur mes joues, maintenant elle est remontée sur mes tempes et mon front. Aux grands mots, les grands remèdes.

Bye Bye l’acné (part. 2)

Avril 2020. Rendez-vous chez mon médecin. Je voulais simplement lui demander de me recommander un bon dermato, mais au lieu de ça il me dit qu’il peut soigner mon acné. YES, l’espoir renaît !

Après une rapide observation,vraiment très rapide, il pose un diagnostique, (j’aurai peut-être du commencer par là) et avec ça un traitement.

C’est simple, rapide et on l’espère, efficace. La cible est désormais verrouillée, elle s’appelle Acné mixte (enchantée). Et pour la combattre, je dois m’armer d’un produit qui s’appelle EpiDuo.

Il s’agit donc une application locale en gel … Qui coûte un bras. Ouais ouais la santé n’a pas de prix je sais, même quand même 42€ les 45g… ça a intérêt de fonctionner ! Il contient 2 principes actifs :

  • le péroxyde de benzoyle censé lutter contre les petits comédons
  • et l’adapalène qui lui, va défoncer l’acné kystique.

Début du traitement

À l’heure où je vous écris, je n’ai commencé que depuis quelques jours. Comme tout traitement, il est accompagné d’effet secondaires (normal quoi) mais ma peau à l’air de bien le supporté. Dans 3 mois j’aurai de nouveau un avis médical à vous partager. En attendant n’hésitez pas à me rejoindre sur Facebook pour suivre un peu l’évolution 🙂

Et je vous donnerai de nouveau rendez-vous sur cet article !

Et vous, plutôt team « sourire d’enfer » ou « calculatrice » ?

À bientôt

La Bavardeuse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *